La nouvelle génération de Cabinet de Gestion de Patrimoine

La fiscalité de l’assurance-vie :

L’une des raisons qui en fait le placement préféré des français.

La fiscalité des contrats d’assurance-vie

En réalité, nous devrions dire « les fiscalités » de l’assurance-vie.

Il convient de distinguer la fiscalité durant la vie du souscripteur-assuré de la fiscalité engendrée par son décès. Cette règle au demeurant simple se complique avec les lois de finances qui contribuent à ce que la fiscalité du contrat d’assurance-vie devienne un véritable « mille-feuille » fiscal.

 

Voici quelques clés pour comprendre la fiscalité de votre contrat d’assurance vie :

 

La fiscalité en cas de vie : lors d’un rachat

Le rachat est le terme consacré pour désigner tout simplement le retrait de sommes du contrat d’assurance vie par le souscripteur. Le souscripteur peut demander le remboursement partiel ou total.

En cas de rachat total ou partiel, seule la part d’intérêts contenue dans le rachat effectué est taxable.

 

 


Exemple de rachat / retrait partiel

Versement à l’adhésion : 100 000€

Valeur du contrat : 112 000€

Montant du rachat partiel  : 10 000€

Part des produits au sein des 10 000€ du rachat partiel :

10 000€  – [100 000€ x (10 000€ / 112 000€)] = 1 071,43€

La fiscalité sappliquera sur ces 1 071,43€ et uniquement au moment du rachat

 

La fiscalité des contrats d’assurance-vie en cas de rachat (hors prélèvements sociaux) :

 

Les prélèvements sociaux s’appliquent dans tous les cas :

  • Pour part fonds en euros, ils sont pris annuellement au moment de leur inscription en compte depuis juillet 2011.
  • Pour la part unités de comptes, ils sont prélevés lors du rachat ou au dénouement du contrat.

(pour comprendre la distinction entre le fonds en euros et les unités de compte voir le rendement du contrat d’assurance-vie)

 

La fiscalité en cas de décès : le dénouement du contrat

 

Régimes des contrats ouverts avant le 13 octobre 1998

 

Les prélèvements sociaux sont dus au taux en vigueur au moment du décès.

ontrairement à la fiscalité en cas de vie, c’est l’âge du souscripteur au moment du versement qui déterminera le régime applicable (Avant 70 ans / après 70 ans)

 

Régime en vigueur pour les contrats souscrits après le 13 octobre 1998

 

 

Les chiffres à retenir
30%

C'est le montant de la FLAT TAX sur les gains de 0 à 8 ans

152 500€

exonérés de droits de succession par bénéficiaire !

8 ans

c'est la durée de détention pour bénéficier d'une fiscalité avantageuse

Cavalier

 

Arme essentielle des patrimoines que nous gérons, il convient tout de même de réaliser un bon placement sur un bon contrat pour optimiser au mieux son patrimoine.

Questions-réponses

Est-il intéressant d’ouvrir un contrat après 70 ans ?

Oui, même si l’abattement est moins intéressant, l’assiette retenue au-delà des 30 500 € est constituée seulement des versements bruts.

 

En cas de co-adhésion avec des assurés âgés respectivement de moins de 70 ans et plus de 70 ans au moment du versement des primes Quelle est la fiscalité applicable ?

La fiscalité applicable dépend de celui qui par son décès dénoue le contrat.

 

Quel est la date prise en compte pour la fiscalité : la date d’ouverture ou la date du versement ?

Le « compteur fiscal » commence à l’ouverture du contrat (pour déterminer le moment du rachat.

En revanche, la date du versement peut avoir une incidence sur le régime fiscal applicable.

Par exemple, si votre contrat a été ouvert le 18 décembre 1999 avec une somme modique et qu’un versement de 300 000 € a été effectué le 18 décembre 2017. Le contrat a plus de 8 ans mais la fiscalité est liée à la date du versement soit :

Pour les produits des primes versées jusqu’à 150 000 €, le régime applicable sera soit PFL 7,5% ou sur option l’IR et le PFU 12,8% au-delà.

 

Comment est effectué le paiement de l’impôt avec le PFU ?

Il sera effectué en deux temps : l’assureur prélèvera au moment du rachat 12,8%, l’année suivante une régularisation pourra être effectuée.

 

Si mon contrat a plus de huit ans et que j’ai versé à plusieurs moments, comment s’impute l’abattement ?

L’abattement de 4 600 € et 9200 € s’appliquera en priorité :

  1. aux produits attaches aux primes versées avant le 27/09/2017 au-delà de 8 ans ;
  2. puis, aux produits attaches aux primes versées à compter du 27/09/2017 qui sont imposés au taux de 7,5 % au-delà de 8 ans ;
  3. enfin, aux produits attaches aux primes versées à compter du 27/09/2017 qui sont imposés au taux de 12,8 % au-delà de 8 ans.

Conseil cheval blanc patrimoine :

Privilégier l’ouverture d’un nouveau contrat plutôt que de reverser sur des contrats antérieurs au 27 septembre 2017.

Comment savoir quelle est l’option la plus avantageuse pour moi ?

Cela dépend de la totalité de vos revenus de capitaux mobiliers à percevoir sur l’année du rachat et votre tranche marginale d’imposition.

 

Exemple : imaginons le cas d’un client ayant une TMI à 30% pour un retrait effectué dans la 6ème année du contrat avec une valorisation) 112 000 € (pour un versement initial de 100 000 €)

 

Avec FLAT TAX Option IR
12 000 € x 30 % = 3 600 € IR : 12 000 € x 30% = 3600 €

+

PS :12 000 € x 17,2% = 2 064 €

 

 

Il faut à l’opportunité étudier l’intérêt d’opter ou non pour l’IR.

Contactez nos conseillers spécialisés pour vous guider sur la fiscalité des contrats d’assurance-vie.

 

Nos Recommandations

Contrat d’Assurance Vie

Le placement préféré des français. Fiscalité sur les revenus allégée, et transmission…

Fiscalité assurance vie

En réalité, nous devrions dire « les fiscalités » de l’assurance-vie. Il convient de…
strategie-investissement

Contrat de Capitalisation

Le contrat de capitalisation est un placement à long terme dont les intérêts sont capitalisés.…

Vous souhaitez être accompagné par des experts ?

Un code de vérification vous sera envoyé par SMS

Veuillez saisir le code que vous avez reçu par sms.

Votre demande a bien été transmise,

nous allons rapidement prendre contact avec vous

Une erreur est survenue, veuillez réessayer.

Données Personnelles

Ce modèle sera ultérieurement complété par l’information concernant les directives relatives au sort des données à caractère personnel après la mort (article 32-I-6° de la loi du 6 janvier 1978 modifiée).
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par notre cabinet Cheval Blanc Patrimoine pour la gestion de notre clientèle. Elles sont conservées pendant 1 an et sont destinées Service marketing et au service commercial, établis en France, à Paris 16. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant le Cabinet Cheval Blanc Patrimoine situé au 9, avenue Bugeaud, 75116 Paris
Nous vous informons aussi de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire ici : https://conso.bloctel.fr/